LES FEMININES AU TOP

31 octobre 2016 - 20:05

Le 2è Tour dans l'escarcelle ...

Les Castelneuviennes craignaient ce 2è tour : elles devaient rencontrer Le Mans, en tête du Championnat Prénational de la Ligue "Pays de Loire" alors qu'elles-mêmes sont leader de la poule Prénationale de la Ligue du Centre. Ce devait  donc être, en terre mancelle, un match "au sommet".  Mais, les coéquipières de Laurence ont asphyxié dès l'entame leurs adversaires qui n'ont jamais trouvé les ressources pour rivaliser, avec une large victoire au terme de la rencontre !!!

COUPE DE FRANCE REGIONALE

+16F Le Mans - AST Châteauneuf  26-39   Malgré des soucis d'ordinateur, de licences, de pièces d'identité et autres problèmes matériels que l'on croyait disparus à l'heure des technologies ultra modernes ... les arbitres nantais sifflaient enfin le début de la rencontre ... Les Castelneuviennes se lançaient dès la première seconde à l'assaut du but adverse. Jeu rapide, enclenchements aboutis, opportunisme, contre attaques victorieuses, défense agressive et efficace ... tous les ingrédients de la domination sont là : 2-10 à la 10è. Les Mancelles doivent attendre un relâchement et les rotations de joueuses pour marquer enfin ... 8-14 à la 20è. La fin de période est à nouveau à l'avantage de Châteauneuf qui bénéficie de la passivité de la défense bleue pour obtenir quelques pénalties transformés par Amélie :10-19 à la pause. De retour sur le terrain, Châteauneuf est toujours aussi entreprenant mais les locales ont durci leur défense : elles récupèrent des ballons, obtiennent des pénalties trop facilement,  et font jeu égal avec leurs adversaires : 17-26 à la 40è. Laurence, à la baguette en attaque comme en défense mène son groupe qui se reprend : 19-31 à la 50è. Le reste de la partie est anecdotique : Le Mans ne reviendra pas ... La victoire est pour les Rouges : 26-39. 

Les buts : Nadia 6. Amélie 5. Charlène 6. Cristina 11. Matilde 2. Camille 2. Rachel 5. Aurore 1. Laurence 1.

Les Gardiennes : Nadège (0-30) 10 arrêts. Margaux (30-60) 9 arrêts 

Commentaires